Arras se moque de Burger King, ou le Ch'ti David contre le Goliath américain

11:05 - 11 janvier 2017

Avec beaucoup d'humour.

Le 17 mars prochain, Burger King va ouvrir à Arras. Et comme à chaque implantation d’un nouveau restaurant, la marque de fast-food emploie les grand moyens pour communiquer. Cette fois, la base-line de la firme américaine affichait sur des panneaux 4x3 un « Prochainement à Arras, votre dépression touche à sa fin. » Ni une ni 2, l’équipe du maire Frédéric Leturque n’a pas tardé à réagir. Ce mardi soir, avec une pointe d’ironie, une image a été balancée sur les réseaux. Dessus, un burger avec à chaque étage les grands événements de la ville d’Arras et la mention « On n’a pas attendu pour se régaler ». Le tout en reprenant les codes de Burger King.

« Les Arrageois se sont retrouvés dans notre réponse ! »

Christophe Tournay, chargé de communication de la ville d’Arras, explique la démarche de son camp : « Nous avons vu l’affiche sur les réseaux sociaux. Nous nous sommes alors dit qu’il fallait répondre. Le brainstorming s’est logiquement porté sur l’idée du burger. Nous avions 3 objectifs. D’abord, montrer que la ville d’Arras pouvait avoir du répondant. Ensuite, nous souhaitions utiliser les mêmes codes que Burger King, à savoir un humour piquant et décalé. Enfin, nous voulions surtout prouver que nous n’étions pas vexés mais que face à des experts de la communication, nous pouvions aussi communiquer intelligemment à notre niveau. Sincèrement, tout cela, c’est de la pure comm’ ! La ville d’Arras désirait montrer qu’une petite commune de 43 000 habitants pouvait répondre avec dérision au géant Burger King. Sur les réseaux sociaux, nous avons pu constater que les gens semblent apprécier. Et, surtout, les Arrageois se sont retrouvés dans notre réponse ! »

« La ville d’Arras a très bien réagi, a beaucoup d’humour »

Beau joueur, Vincent Delaoustre, gérant franchisé du Burger King d’Arras, a apprécié le ping-pong entre les 2 camps : « C’est une campagne nationale relayée sur Arras. Ce sont des slogans, des « jokes » pour faire sourire et réagir. C’est le marketing et le type de communication de Burger King depuis son retour en France. La ville d’Arras a très bien réagi, a beaucoup d’humour. Il n’y a pas de tension. Le service communication joue le jeu et a rebondi dans le bons sens. Il n’y avait aucune attaque visant Arras sur cette publicité plus que dans le reste de la France, la communication est nationale. C’est bien que la ville et Burger King jouent ensemble sur le buzz avec un service de communication également puissant à la ville d’Arras. »

À découvrir également dans l'actualité de ce mercredi : 
Belle affluence pour le début des soldes à Noyelles-Godault
L'arrivée de la neige confirmée pour jeudi soir 

Commentaires

Newsletter

Ephéméride

16 décembre
Ste Alice

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company