Prime de 100 € retoquée : « L’Assemblée nationale aura le dernier mot »

11:04 - 18 novembre 2021

Le Sénat a voté la suppression de la prime de 100 euros, dite indemnité inflation ou prime carburant, promise par le Premier ministre Jean Castex en octobre dernier.

L’indemnité de 100 euros, promise par le gouvernement en octobre dernier à 38 millions de Français pour face à la hausse des prix du carburant, a été retoquée par le Sénat, mercredi soir. A la place les sénateurs ont voté une majoration de 150 euros de la prime d'activité ou encore une allocation de 150 euros pour les bénéficiaires de minima sociaux et de prestations sociales.

Mais l'Assemblée nationale pourra toutefois rétablir cette indemnité de 100 euros, promise par le premier ministre Jean Castex. Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a rappelé jeudi que l’Assemblée nationale, tenue par la majorité présidentielle, aura « le dernier mot » sur cette mesure. Elle doit bénéficier aux salariés, indépendants, retraités, chômeurs, allocataires des minimas sociaux, étudiants boursiers, percevant moins de 2 000 euros par mois.

Commentaires

Newsletter

Ephéméride

01 décembre
Ste Florence

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company