Son amour pour Bruxelles, la genèse de son deuxième album « Nonante-cinq »… la chanteuse belge Angèle se confie pour Horizon

19:30 - 29 octobre 2021

Après avoir dévoilé le titre « Bruxelles je t’aime » ce jeudi, Angèle vous donne rendez-vous le 10 décembre, date de sortie de son deuxième album intitulé « Nonante-cinq ». La chanteuse belge était l’invitée de Kahina Kanoun dans « On n’est pas bien là ? » sur Horizon de 18h à 19h ce vendredi. Confinement, nouvel album, nouveau clip… celle qui a cartonné avec son premier album « Brol » se confie.

Horizon : Angèle, vous signez votre grand retour 3 ans après le succès de « Brol » et vous déclarez votre flamme à la capitale belge avec le titre inédit Bruxelles je t’aime. Comment est née cette idée de rendre hommage à cette ville ?
L’idée est venue lors du premier confinement. J’étais assez loin de Bruxelles et j’ai eu besoin de déclarer ma flamme et de rendre homme à cette ville, comme pour rendre hommage à quelqu’un qu’on aime et qu’on lui répète encore et encore.

On retrouve d’ailleurs l’idée de cette relation amoureuse dans ce clip où vous faites un voyage surréaliste dans un train vers Bruxelles où l’on voit des références à la capitale, à la fête et à votre enfance, voire à l’enfance en général, cela vous a manqué pendant le confinement ?
C’est sûr que dans ce clip on fait la fête dans le dernier wagon et j’en ai rêvé. On est beaucoup à avoir rêvé de cela et on en rêve encore et cela permet de raconter des choses. On est embarqué dans un train qui avance, et on repense à l’enfance, à ce qu’est le voyage et on voit les choses défiler.

La crise sanitaire a inspiré un autre belge : Stromae, qui a aussi fait son grand retour. C’est un artiste qui vous inspire ?
Je suis très heureuse de son retour et j’étais excitée d’entendre son titre Santé. C’est une référence ça c’est sûr !

Une collaboration entre vous est-elle possible ?
Rien n’est impossible (rires)

Mardi, sur les réseaux sociaux, vous avez publié une vidéo de vous dans une attraction à sensations fortes pour dévoiler le nom de votre album Nonante-cinq. Quels seront les thèmes abordés et à quoi pouvons-nous nous attendre côtés sonorités ?
Cela fait des mois que j’attends de la révéler au public ! On retrouvera toujours autant de sincérité car j’ai écrit, composé et produis les morceaux. J’ai pris quelques années à écrire à tout ça. Je me pose beaucoup de questions, je n’ai pas encore les réponses.

« Une collaboration avec Damso »

Dans cet album, vous annoncez une collaboration avec Damso. Comment avez-vous eu cette idée de vous associer avec lui ? 
Oui, il était à l’ICP, un studio d’enregistrement à Bruxelles, en même temps que moi. Cela s’est fait naturellement, nous sommes amis et nous nous voyons souvent ! Je lui ai envoyé la production et il a adoré.

Le deuxième album sortira le 10 décembre après un premier qui a connu un énorme succès en France. Est-ce une pression ?
Je me suis posée beaucoup de questions au début de la création du deuxième album. J’avais besoin d’atterrir du nuage auquel Brol m’a emmené et quand j’ai pris le temps d’atterrir je me suis dit que j’aimais beaucoup ce métier et que je voulais continuer. Je suis tellement heureuse du retour sur Brol donc je n’ai pas de pression. Le succès je l’ai eu et j’ai juste envie de profiter maintenant.

Angèle, vous attendez forcément la tournée et le retour avec le public avec impatience ?
Avec énormément d’impatience, il n’y a rien de plus beau que d’aller à la rencontre du public et de changer de ville chaque jour. Je ne sais pas comment le décrire mais c’est très très agréable.

À noter qu’Angèle a annoncé sur ses réseaux sociaux une tournée des Zéniths et autres grandes salles pour 2022. Elle sera à Lille le 21 novembre 2022.

Propos recueillis par Kahina Kanoun.

Commentaires

Newsletter

Ephéméride

01 décembre
Ste Florence

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company