Symptômes, gestes, vaccins… les réponses des médecins des hôpitaux de Lens et Béthune face au Covid

17:28 - 14 novembre 2020
Justine Liber - Horizon

5 professionnels de santé ont répond aux questions des auditeurs d’Horizon.

Ce vendredi, 4 professionnels de santé des hôpitaux de Lens et de Béthune, ainsi qu’un médecin libéral, ont répondu à de multiples questions autour du coronavirus. Rassemblés dans le hall du Louvre-Lens, leur débat était retransmis sur les pages Facebook des hôpitaux de Lens et de Béthune, ainsi que sur celles d’Horizon et de La Voix du Nord. Guillaume Dervaux, président de la commission médicale d’établissement (CME) du centre hospitalier de Béthune-Beuvry a rappelé que le but de cette émission était de sensibiliser la population sur l’importance du respect des gestes barrières ainsi que de répondre aux questions des internautes sur la Covid-19.

Rappeler l’importance des gestes barrières

Les professionnels de santé ont tout d’abord rappelé que la Covid-19 était bien une réalité et qu’il fallait vivre avec. Ils rappellent que les goutelles projetées pendant que les personnes parlent sont la principale source de transmission du coronavirus, d’où l’importance de porter le masque. « Il ne faut pas non plus oublier de ventiler les espaces clos et de se laver régulièrement les mains avec une solution hydroalcoolique. Enfin il faut également laver les surfaces », rappelle le docteur Dervaux. « Une personne porteuse du virus est très contagieuse 24 heures avant l’arrivée des premiers symptômes », alerte de son côté l’infectiologue Hélène Bazus, du centre hospitalier de Lens. Des problèmes respiratoires sont annonciateurs des symptômes du Covid ainsi qu’une diarrhée ou encore une détérioration cognitive chez les personnes âgées. Les médecins sont unanimes, la contamination se fait principalement dans la sphère privée. « Vous pouvez attraper la Covid sur votre lieu travail, puis transmettre la maladie à votre famille ». Enfin, chaque personne peut être contaminée par le virus et pas uniquement les personnes vulnérables ou âgées. 

Bientôt un vaccin ?

Alors que plusieurs groupes pharmaceutiques, notamment en Allemagne et aux Etats-Unis, ont annoncé l’arrivée d’un vaccin efficace à 90% en 2021, Alexandre Ampère, pneumologue au centre hospitalier de Béthune-Beuvry rappelle que plusieurs personnes sont opposées à la vaccination et qu'il ne sera pas simple de convaincre la population. Dans tous les cas, tous sont clairs « si un vaccin n’arrive pas prochainement, il y aura un nouveau confinement avant. »

Quel futur après la réanimation ?

Quel est le quotidien des patients sortis de réanimation ? Est-ce qu’ils récupèrent bien ? À cette question, le docteur Dervaux avoue qu’il n’a pas connaissance de tous les éléments mais d’après les premières observations, « la plupart récupèrent lentement mais bien », remonte le pneumologue du CH de Béthune-Beuvry. « Certains doivent réapprendre à respirer et d’autres gardent des séquelles respiratoires et sont très fatigués après l’effort. Des patients auront peut-être des séquelles psychologiques même si je n’ai pas encore observé ces cas-là. »

Retrouvez l’intégralité de l’émission sur notre page Facebook.

Commentaires

Newsletter

Ephéméride

04 août
St JM Vianney

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company