Le préfet s'oppose au maintien des marchés de pelin-air dans le Nord et le Pas-de-Calais

08:53 - 25 mars 2020

Les demandes de dérogation pour maintenir les marchés se multiplient depuis les annonces d'Edouard Philippe, lundi.

Suite aux annonces du Premier Ministre, lundi concernant la fermeture des marchés de plein-air en France, plusieurs mairies du Nord et du Pas-de-Calais ont démandé une dérogation auprès de la préfecture. Pour espérer l’obtenir, il faut respecter les règles de distanciation, des mesures barrières, s’assurer que moins de 100 personnes seront rassemblées et être en mesure de contrôler l’ensemble de ce dispositif. Si la décision se prend au cas par cas, le préfet de Région entend généraliser l’interdiction des marchés de plein-air dans les centres urbains.

Le  Maire d’Arras, notamment, n’a pas obtenu l’accord du Préfet de Région. « Décision qui prive les commerçants de vendre leurs produits en ces temps compliqués et qui restreint encore un peu plus les possibilités de réaliser des achats alimentaires de proximité aux Arrageois alors qu’il ne paraît pas plus dangereux de profiter d’un des marchés de plein-air d’Arras que d’aller dans un espace de vente confiné, tel un supermarché », déplore le maire Frederic Leturque.

Commentaires

Newsletter

Ephéméride

03 avril
St Richard

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company