Alerte sur les implants contraceptifs retrouvés dans les poumons

09:37 - 06 décembre 2019

L'agence du médicament appelle à la vigilance les femmes qui utilisent l'implant Nexplanon comme contraceptif.

L'Agence du médicament lance une alerte sur les implants contraceptifs Nexplanon (seule marque sur le marché). Une insertion trop profonde dans le bras peut provoquer une migration de l'implant jusqu'aux poumons. Une trentaine de cas ont été recensés en près de 20 ans. L’ANSM appelle, dans un communiqué, «  à la vigilance sur le risque de lésions neuro-vasculaires (…) et de migration de l’implant contraceptif Nexplanon dans les vaisseaux sanguins et dans le thorax ». Le danger vient de la façon dont il a été inséré par le professionnel de santé. Un courrier doit être envoyé aux médecins et comprendra un mode d'emploi et des consignes très précises pour insérer ces implants, posés chaque année à 200 000 Françaises.

L'ANSM ne demande pas à ce que les femmes se fassent enlever l’implant contraceptif mais elle appelle à la plus grande vigilance. Il est conseillé à ces patientes de palper régulièrement leur bras.

Commentaires

Newsletter

Ephéméride

27 janvier
Ste Angele

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company