Des radars mobiles privatisés arrivent dans les Hauts-de-France

13:46 - 04 décembre 2019
© Shutterstock.

34 voitures vont sillonner les Hauts-de-France.

D'ici la fin d’année 2020, des radars mobiles vont arriver dans les 5 départements de la région Hauts-de-France. Il s’agit de radars mobiles privatisés à l'intérieur de voitures qui ne seront plus conduites par des policiers ou des gendarmes mais par des agents de sociétés privées.

34 voitures vont ainsi sillonner les routes des Hauts-de-France dont 10 dans le Nord et 7 dans le Pas-de-Calais. Le reste dans l’Oise, l’Aisne et la Somme. Ce dispositif d’externalisation a déjà débuté en Normandie en 2018 et doit être étendue à la Bretagne, les Pays-de-la-Loire et le Centre-Val de Loire début janvier. Les régions Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Hauts-de-France et Nouvelle Aquitaine suivront fin 2020.

Par ailleurs, la délégation de la Sécurité routière du ministère de l’Intérieur confirme : « un nouvel appel d’offres permettant à des prestataires privés de gérer la conduite des voitures-radar dans ces 4 nouvelles régions sera publié sur la plateforme des procédures de marché de l’Etat au cours de l’année 2020 ».

Des radars conçus pour cibler les conducteurs responsables d’excès de vitesse au-delà de 146 km/h sur autoroutes, 124 km/h sur voie express et 61 km/h en agglomération. Leur marge technique est de 10 km/h pour les limitations de vitesse inférieures à 100 km/h et de 10 % pour les limitations de vitesse supérieures à 100 km/h.

Commentaires

Newsletter

Ephéméride

30 septembre
St Jer

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company