La manifestation des gilets jaunes est interdite ce samedi dans le centre-ville de Lens

08:15 - 10 septembre 2019

Les gilets jaunes prévoyaient de se rassembler dans le centre-ville de Lens, ce samedi de 13h à 22h, ils ont proposé un autre parcours dans les rues adjacentes qui a été validé.

La préfecture du Pas-de-Calais interdit l’organisation de la manifestation des gilets jaunes, ce samedi, dans le centre-ville de Lens. 3 000 à 10 000 personnes étaient attendues dans le centre-ville, selon les 3 organisateurs originaires de Divion et Rouvroy qui annonçaient une manifestation régionale, nationale et internationale. Ils ont été reçus en sous-préfecture de Lens vendredi dernier. Sans expérience d’une manifestation de grande ampleur, ils n’avaient pas prévu de dispositif de sécurité suffisant et ils projetaient de bloquer le centre et une bonne partie de la ville de Lens pendant une bonne partie de la journée et de la soirée (de 13h à 22h), selon la Préfecture du Pas-de-Calais. Toujours selon la Préfecture, sur les réseaux sociaux, ils appelaient à l’affrontement avec les forces de l’ordre en demandant aux participants de ne pas porter de gilets jaunes et de venir vêtus de noir.  Le préfecture a décidé d’interdire le rassemblement dans le centre-ville sur arrêté préfectoral.

« Au final, un autre parcours a été proposé par les organisateurs et validé par les services de l'Etat, le commissaire de Lens ce lundi et les renseignements territoriaux ce mardi matin », selon Frédéric Duriez (co-organisateur du rassemblement). Samedi, les gilets jaunes sont appelés à se rassembler sur le parking du stade Bollaert, dès 13h, pour un départ prévu à 14h en direction de la gare de Lens. Le cortège évitera le centre-ville en passant par l’avenue Raoul-Briquet, la Route de la Bassée, avant de rejoindre le stade Bollaert. L’amplitude horaire du rassemblement a été diminuée de 13h à 17h et le nombre de participants revu à la baisse : 4 000 personnes escomptées par les organisateurs. « Nous disposons d'un service de sécurité adéquat. 50 personnes seront mobilisées pour assurer la sécurité dans le cortège qui se veut pacifiste, » précise Frédéric Duriez. 12  « street medics » sont également annoncés pour gérer les secours. Les forces de police seront pleinement mobilisées et des contrôles préventifs seront organisés aux abords de la ville de Lens.

Commentaires

Newsletter

Ephéméride

17 septembre
St Renaud

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company