The Avener : « Quand j’ai vu l’ambiance à Béthune, j’ai tout de suite accepté de mixer »

10:50 - 11 juillet 2019

Après Bob Sinclar en 2017, Martin Solveig en 2018, le DJ français The Avener sera la tête d’affiche du « Horizon Music Live » organisé par la ville de Béthune et Horizon, le 14 juillet sur la Grand’Place. Il partagera la scène avec Feder et Ofenbach notamment. Tristan Casara, alias The Avener, s’est confié à Horizon avant de se produire sur scène.

Horizon : The Avener, vous êtes de retour sur scène après avoir passé du temps en studio. Comment se passe la tournée des festivals et des concerts pour vous ?  
C’était un retour sympathique. J’ai sorti mon dernier single « Beautiful » et tout s’est enchainé rapidement : la tournée, les festivals… ce n’est que du bonheur ! Le retour aux sensations avec la foule était top car j’avais passé beaucoup de temps en studio.

Est-ce que ce contact avec la foule vous manquait ?
C’est physiologique, il y a 2 branches dans notre activité. L’hiver, on reste en studio à travailler et on a hâte d’être en été pour partager notre musique lors de concerts ou de festivals. Pour se sentir heureux, les 2 sont indissociables.

Le single « Beautiful » est-t-il annonciateur d’un deuxième album ?
Oui ! Beaucoup de personnes m’ont réclamé ce nouvel album mais j’ai pris mon temps. J’ai voulu faire les choses de manière précise, il sortira sûrement à la rentrée ou au plus tard en octobre. J’ai travaillé pendant 2 ans dessus alors je n’ai qu’une hâte : partager ce travail où l’on trouve de très belles collaborations. C’est un album qui s’écoute mais vous pouvez aussi danser dessus (rires). J’en suis fier et je n’ai qu’une envie : le faire écouter au public !

Votre premier album est sorti en 2015 et vous avez connu le succès par la suite. Comment le vivez-vous ?
J’ai commencé la musique à l’âge de 5 ans, j’ai toujours voulu vivre de ça. Cela m’a permis de voyager et d’accéder à de belles scènes. J’ai eu le temps de réfléchir et de grandir. Toute cette maturité acquise, j’ai essayé de la retranscrire dans l’album. J’ai de plus en plus d’idées, je suis de plus en plus créatif. C’est un vrai bonheur, il n’y a pas de mot. Tous les artistes aimeraient avoir ce succès.

« Une ambiance de folie à Béthune (…) lors du concert de Martin Solveig »

Vous parlez beaucoup du public, avez-vous entendu parler de l’ambiance lors des Horizon Music Live ?
J’ai quelques amis qui sont venus jouer à Béthune. J’ai vu des vidéos sur les réseaux sociaux où il y avait une ambiance de folie. J’ai vu la masse de gens sur cette belle place et j’adore les concerts en plein air, surtout en centre-ville. Je suis déjà venu à Lille mais pas à Béthune. Ça sera une première et j’ai hâte d’y être pour mettre le feu.

Des amis ? À qui faites-vous référence ?
J’ai vu une vidéo filmée par Martin Solveig sur Instagram en 2018 sur la Grand’Place de Béthune et quand on m’a proposé de venir jouer pour Radio Horizon, j’ai dit oui tout de suite après avoir vu l’ambiance. J’adore le public du Nord, la musique électro est bien répandue et tout le monde se retrouve dans cet esprit festif. On ressent cette sympathie, il y a une forte communion entre les DJ et le public.

Vous partagerez la scène avec d’autres DJ : Feder et Ofenbach, comment jugez-vous la scène électronique actuelle et quel regard portez-vous sur eux ?
Je porte un regard super positif, nous sommes français et notre musique s’exporte à travers les frontières. On a une nouvelle génération de DJ français aimés du public et bien implantés. Si nous pouvons donner du bonheur aux gens, créer une nouvelle french touch ce n’est que du bonheur car on a un savoir faire en France qu’on nous envie à l’étranger. D’ailleurs, c’est pour ça qu’on va passer une bonne soirée à Béthune ! J’ai hâte de proposer un set de qualité et énergique qui va rassembler tout le monde.

Comment reconnaître la touche « The Avener » dans une époque où l'électro évolue constamment ?
C’est une bonne question mais je ne m’interroge pas sur les règles de production. Quand on produit pour soi-même et que ça sonne « The Avener » je suis heureux, ma patte est reconnue. Je le fais naïvement, je m’enlève un profil de production et les gens reconnaissent ma marque de fabrique alors que je me suis juste laissé aller. Par exemple, je peux commencer par des accords de piano, puis j'ajoute de la guitare et ensuite j’enregistre un chanteur et hop, ça passe en studio. J’ai envie de tester des choses, je le fais naturellement et à la fin ça sonne… moi !  Il n’y a pas d’algorithme qui me fait dire ça c’est du « Ofenbach », ça du « Kungs » … non je me laisse guider !

Propos recueillis par Géraud Lefebvre.   

Ci-dessous, l'affiche complète du Horizon Music Live du 14 juillet :

GALERIE PHOTOS :

Commentaires

Newsletter

Ephéméride

18 octobre
St Luc

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company