Lens continue son bras de fer avec la SNCF pour conserver le TGV !

17:33 - 15 mai 2019

Sylvain Robert n’a pas accepté les propositions de la SNCF !

« Je demande le maintien du nombre de dessertes actuelles afin de répondre aux enjeux d’attractivité du territoire. » Ce mercredi, le maire de Lens s’est exprimé une nouvelle fois sur le dossier de la ligne TGV Lens-Paris. Sylvain Robert a refusé la dernière proposition de la SNCF qui stipulait de baisser le nombre de dessertes par jour à 4,5 allers-retours à partir de décembre 2019 (le demi correspond à un aller supplémentaire). « Nous avons déjà 6 allers-retours Lens-Paris par jour. L’idée est de les conserver et de regarder comment nous pouvons avoir une liaison complémentaire en TER sur Lille, » réclame l’édile. Accompagné de plusieurs sénateurs, le maire s’était rendu au ministère des transports le 9 mai pour présenter ses arguments en vue de maintenir les 6 dessertes TGV par jour en gare de Lens. Le Louvre-Lens, le pôle de conservation du Louvre ou encore la visite des sites de mémoire, propices au tourisme culturel, représentent autant d’atouts qui n’ont pas trouvé écho auprès de la SNCF. « C’est un mauvais signal qui est envoyé vis-à-vis des investisseurs quand la SNCF va à l’encontre d'un territoire qui se dynamise, » renchérit Philippe Depasse, président régional de la fédération de la promotion immobilière.

Sylvain Robert rencontrera ce jeudi 23 mai les représentants de la SNCF qui vont remettre une 3e copie. En parallèle de ce rendez-vous, une pétition adressée à Guillaume Pépy, intitulée « Je veux garder mon TGV » sur Change.org a recueilli plus de 2 000 signatures.

Commentaires

Newsletter

Sondage

Le RC Lens va-t-il monter en Ligue 1 en juin prochain ?

Oui
Non

Ephéméride

21 mai
St Constantin

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company