Les Ch'tis ont fêté le sacre des Bleus comme il se doit !

21:31 - 15 juillet 2018

Une grande fête populaire !

Que de monde ! Que de rues en bleu-blanc-rouge ! Après 90 minutes d’un match stressant face à la Croatie, l’équipe de France a fini par s’imposer sur le score de 4-2 en finale de la Coupe du Monde de football ce dimanche. Cette 2e étoile décrochée après celle de 1998, les Ch’tis ont laissé exploser leur jubilation par milliers. A Béthune, devant la scène du Horizon Music Live, qui a accueilli Martin Solveig le DJ international la veille, fumigènes et pétard ont lancé les éclats de joie. La remise du trophée a été fortement applaudie avant que la fête ne reprenne au son de la musique.

Du côté de Lens, il a fallu dans un premier temps agrandir la fan-zone. 45 minutes avant le début du match, les services de sécurité sont intervenus, la jauge des 5 000 personnes étant largement dépassée. Ils étaient finalement 10 000 sur la place Jean-Jaurès pour reprendre le glorieux « I will survive », la Marseillaise ou encore se déchainer sur des rythmes techno comme dans un festival de musique. Le boulevard Basly fut ensuite rapidement pris d’assaut par un joyeux cortège qui envahit le rond-point Bollaert, traditionnel lieu de rassemblement des grandes victoires Sang et Or.

Le trait d’union entre la ville artésienne et son homologue flamande d’Hazebrouck réside dans un chant improvisé. Le « Et un et 2, et 4 à 2 » rappelait bien entendu le désormais célèbre « Et un, et 2 et 3-0 » des coéquipiers de Zinédine Zidane en 1998. A Arras, à Hénin-Beaumont, à Liévin, à Bruay, dans les petits villages… et comme partout dans la région, Hazebrouck a fêté la victoire des Bleus jusqu’au bout de la nuit. Chenilles, refrain de « We are the champions », artifice et pétard ont rythmé une douce ambiance. Ah c'qu'on est heureux, c'qu'on est heureux c'qu'on est heureux…

Commentaires

Newsletter

Ephéméride

20 novembre
St Edmond

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company