Panneaux, contrôles routiers, consommation… tout sur la limitation de vitesse à 80 km/h

17:21 - 12 juin 2018

L’Etat n’a pas communiqué le coût estimé des changements de panneaux mais il prendra à sa charge les frais.

A partir du 1er juillet, la vitesse sera limitée à 80 km/h sur les routes secondaires non délimitées par un terre-plein central. Cette mesure a été annoncée par le Premier ministre dans le but de réduire le nombre d’accidents sur les routes de France. « Entre 300 et 400 vies seront épargnées chaque année, » détaille Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière en visite dans le Pas-de-Calais ce mardi pour détailler cette mesure controversée. « 65% des Français se disent favorables à la nouvelle limitation de vitesse, j’espère que cela va contribuer à l’effort collectif. »

Rouler moins vite, un gain de temps et une baisse de la consommation ?

Si la réduction du nombre d’accidents est l’objectif annoncé, Emmanuel Barbe est convaincu que « nous consommerons moins ». Mais cet argument est contesté par les associations d’automobilistes qui estiment, après vérification, que la diminution de vitesse de 10km/h provoque une légère hausse de la consommation (entre 0,1 et 0,3 L pour 100 kilomètres). Le délégué interministériel renchérit sur un autre aspect de cette mesure : « Le temps que nous perdrons à rouler à 80km/h sera faible. » Le constat n’est pas si différent : rouler à 80km/h sur 100 kilomètres ferait perdre à l’automobiliste 8 minutes en moyenne si le trafic est fluide.

Les automobilistes sont-ils des vaches à lait ?

L'automobiliste est-il là pour payer ? C’est un sentiment généralisé chez les automobilistes et les motards. Certains n’hésitent pas à qualifier l’Etat de « pompe à fric ». Interrogé sur cette question, Emmanuel Barbe a repris la métaphore de Voltaire pour exprimer sa façon de penser : « Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent responsable, » avant de poursuivre : « si les Français respectaient la limitation de vitesse, il n’y aurait pas d’amendes. D’ailleurs, les radars rapportent à l’Etat un milliard d’euros alors que les actions nécessaires à la prévention routière coutent 3 milliards. » Enfin, les contrôles routiers ne seront pas renforcés le dimanche 1er juillet pour la mise en place de cette mesure. « Le dispositif habituel de prévention sera identique à celui des départs en vacances, » complète le directeur de cabinet de la préfecture du Pas-de-Calais.

Et les panneaux dans tout ça ?

La centaine de panneaux indiquant 90 sur les routes du Pas-de-Calais sera remplacée. Seulement une centaine ? « Oui, car les panneaux indiquant 70 sont plus nombreux que les 90, » réagit le préfet. Tous seront remplacés à compter du 1er juillet. « Si vous voyez toujours le panneau 90, c’est une erreur, roulez à 80, » rappelle le représentant de l'Etat.

Commentaires

Newsletter

Sondage

Le RC Lens va-t-il monter en Ligue 1 en juin prochain ?

Oui
Non

Ephéméride

14 décembre
Ste Odile

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company