Amir : « Le public des Hauts-de-France est en feu »

16:28 - 02 mai 2018

Amir est l’une des têtes d’affiche du Tadao Horizon Music Live qui se déroulera, ce samedi, à l’Aréna Stade Couvert-Liévin. Révélé par l'émission « The Voice » et connu pour avoir représenté la France à l’Eurovision, l’interprète de « On dirait » se produira devant 12 000 spectateurs qui ont gagné leurs places sur Horizon.

Horizon : Amir, comment  vous préparez-vous physiquement et mentalement avant un concert ?
C’est une routine de concert bien ficelée avec plein de petits détails. Je me demande toujours comment sera l’ambiance de la soirée et le seul moyen de le savoir est de rencontrer le public qui attend avant le concert. Je suis serein pour le show de samedi car je connais l’Arena Stade Couvert-Liévin et en plus le public du Nord est incroyable. D’un point de vue technique, j’aime faire du sport avant de monter sur scène, notamment de la natation. Je me chauffe aussi les cordes vocales afin de chanter correctement les notes les plus difficiles.

Avant de vous produire à Liévin samedi, vous êtes remonté sur scène en Belgique le 1er mai. Souvent, les artistes trouvent l’ambiance du Nord similaire à celle proposée par nos voisins Belges. Qu’en pensez-vous ?
Il suffit de s’éloigner vers le Nord pour ressentir la chaleur du public. Je ne sais pas pourquoi mais tous les artistes s’accordent pour dire que le public des Hauts-de-France est en feu. Un jour, quelqu’un m’a dit : « Il fait froid dehors et chaud à l’intérieur. » Cette formule fonctionne et c’est pour cela que je n’ai aucun doute avant de venir dans le Nord. Il y aura forcément un échange chaleureux et généreux avec le public. J’ai hâte d’être à Liévin et j’ai envie d’entendre le public de la région faire du bruit pour tous les artistes présents au Tadao-Horizon Music Live.

Samedi, vous rencontrerez d’autres artistes : Bob Sinclar, Christophe Willem, Boulevard des Airs… Avez-vous l’habitude de vous retrouvez ensemble ?
J’ai eu la chance de travailler avec Christophe Willem pour « Destination Eurovision » et « Les Enfoirés ». Lisandro Cuxi était l’un des candidats de « Destination Eurovision », c’est un artiste que je croise beaucoup et qui m’épate ! Il y aura aussi Abi Lomby, une jeune artiste avec qui j’ai collaboré. Peut-être qu’on aura l’occasion de faire quelque chose ensemble sur scène samedi à Liévin.

Le concert à l’Arena Stade Couvert-Liévin fait-il figure de prémices avant la tournée des Zénith ?
Une première tournée est en cours actuellement. À la fin, j’aurais fait 80 dates en France, en Belgique et en Suisse même si chaque jour une dizaine de scènes se rajoutent à mon planning (rires). C’est excitant pour moi de voir mon nom à l'affiche des Zénith alors que je suis un artiste avec une jeune carrière. Rien de tout cela ne me semble acquis et logique. J’ai l’impression que le public m’offre un cadeau fou. Je le savoure tout en me disant que ce sont des moments qu’il faut vivre pleinement. Nous ne savons pas de quoi demain sera fait et j’espère que cette belle histoire deviendra encore plus folle. En tout cas, je suis ravi de vivre ce qu’il m’arrive actuellement.

Propos recueillis par Géraud Lefebvre

Commentaires

Newsletter

Sondage

Le RC Lens va-t-il monter en Ligue 1 en juin prochain ?

Oui
Non

Ephéméride

18 janvier
Ste Prisca

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company