La piscine olympique de Lens définitivement fermée

13:51 - 16 avril 2018

Pour des raisons de sécurité.

C’est officiel, le maire de Lens a annoncé ce lundi la fermeture définitive de la piscine olympique de la ville. « Nous ne pouvons pas prendre le moins risque. » Sylvain Robert tire les conclusions à la lecture du diagnostic qui fait état « de plusieurs dysfonctionnements dans le béton, les baies vitrées ou encore la couverture. Le rapport met en lumière des risques avérés : bassins dégradés, éventuelles corrosions, façade extérieure dégradée… » La structure avait déjà fermé ses portes le week-end dernier par précaution. L’établissement, ouvert depuis mai 1966, est vétuste comme en témoigne la partie du plafond du grand bassin qui est tombée en septembre 2017. « Nous rencontrons également l’ensemble du personnel lundi après-midi afin d’étudier la possibilité de réaffecter les agents dans d’autres missions en fonction de leurs compétences et de leurs grades, » complète Sylvain Robert.

Quel avenir pour la piscine ?

« La décision de fermer la piscine est fraiche, il est difficile d’établir un calendrier pour le moment. » Plusieurs hypothèses sont envisagées par la ville de Lens : une rénovation ou une reconstruction d’une structure identique. « 8 millions d’euros sont nécessaires pour réaliser les travaux de première main mais rien ne garantit la pérennité de la structure. » Le chiffre de 35 millions d’euros a été évoqué en cas de rénovation complète du bâtiment. « Un budget trop conséquent » concède le maire de Lens. La reconstruction d’une nouvelle enceinte, au même endroit ou ailleurs, a été envisagée. « En prenant en compte les appels d’offres, les concours d’architectes et la phase de travaux, la procédure sera longue. » Autrement dit, les Lensois et les habitants de l’agglomération devront patienter un bon moment avant de nager de nouveau dans les bassins olympiques.

Des usagers déçus mais compréhensifs

En apprenant la nouvelle ce lundi, les usagers ne cachaient pas leur déception même si pour la majorité d’entre eux, la décision de fermer la piscine est une bonne chose « pour des raisons de sécurité ». « Je suis déçue, avoue Anne-Sophie, une habitante de Mazingarbe. J’avais l’habitude de venir ici les midis pour mes cours d’aquagym. Je venais aussi avec ma fille. » Même constat pour Monique, une Liévinoise : « Cela fait 15 ans que je fréquente la piscine de Lens. Je vais essayer d’aller à la piscine de Liévin même si les horaires sont moins adaptés. » Chaque année, la piscine attire 260 000 personnes dont 100 000 scolaires. 20% des usagers de la piscine sont Lensois.

Les personnes en possesion d'un abonnement pour la piscine ont la possibilité de se faire rembourser en se rendant à l'accueil de la structure. Enfin, la municipalité de Lens reprendra contact avec les communes qui ont accueilli les clubs de sport lensois. « Nous verrons si cet accueil temporaire pourra durer dans le temps » conclut le maire. 

Commentaires

Newsletter

Sondage

Quel monument représente pour vous le mieux l'Artois ?

Le beffroi d'Arras
Les terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle
Le stade Bollaert
Autres

Ephéméride

23 juillet
Ste Brigitte

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company