« Divorce, pension alimentaire… La réforme de la justice bouleversera le quotidien des contribuables »

16:29 - 10 avril 2018
©Barreau de Béthune

Les robes noires ne décolèrent pas.

Il n’y aura pas d’audiences ce mercredi à Béthune et à Arras. Les robes noires manifesteront une nouvelle fois à Paris pour dénoncer le projet de réforme de la justice voulu par la Garde des sceaux, Nicole Belloubet. 40% des avocats du barreau d’Arras suivront le mouvement ainsi que 60% de leurs homologues béthunois. Ils dénoncent les jugements en visioconférence et déshumanisés que prévoient la réforme. Lors d’une réunion publique organisée ce mardi à la maison des avocats de Béthune, ils ont tenu à expliquer à la population les enjeux de la réforme et son impact sur le quotidien des contribuables.

Plus de conciliation avant le divorce

Pour Lucie Tellier, la réforme risque de provoquer des bouleversements dans la vie quotidienne des habitants. L’avocate au barreau de Béthune illustre son propos en prenant l’exemple de la pension alimentaire : « Aujourd’hui, quand vous vous séparez, une pension alimentaire est demandée par l’une des parties et vous rencontrez un avocat et un juge. Si la réforme passe, la CAF se saisira de votre dossier. L’administration ne prendra pas en compte votre réalité financière et ne vous rencontrera pas. Nous voulons conserver ce contact humain. » Même constat pour la conciliation : « C’est la première étape avant le divorce et la réforme prévoit de la supprimer. Les personnes concernées ne rencontreront plus un juge. Le divorce, n’importe qui peut être confronté à cette situation ! Notre rôle d’avocat est aussi de vérifier les intérêts de l’enfant et de maintenir la situation de chacun des époux. »

Une parodie de Dalida qui a fait le buzz

Lucie Tellier et sa consoeur Diane Laur ont déjà sensibilisé l’opinion publique aux propositions contenues dans le projet de réforme de la justice. Les 2 avocates Béthunoises ont parodié un tube de Dalida « Mourir sur scène » où elles réclament le maintien d’une justice de proximité. « C’était du second degré mais le but était de sensibiliser l’opinion sur la réforme. » Avec plus de 150 000 vues, la vidéo a fait le buzz sur Internet et s’est propagée sur la toile.

La réforme sera présentée au conseil des ministres le 18 avril.

Commentaires

Newsletter

Sondage

Quel monument représente pour vous le mieux l'Artois ?

Le beffroi d'Arras
Les terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle
Le stade Bollaert
Autres

Ephéméride

24 octobre
St Florentin

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company