Le Nordiste Olivier explique son départ de « Koh Lanta »

11:06 - 09 avril 2018

Le Nordiste Olivier Moenaert a quitté l’émission « Koh Lanta : le combat des héros », lors de l’épisode diffusé vendredi dernier sur TF1. Le Lambersartois avait participé à l’édition 2011 et s’était fait éliminer au 24e jour du jeu. Il voulait prendre sa revanche cette année mais des raisons médicales l’ont contraint à quitter l’aventure. Il s’expliquait ce lundi matin sur Horizon dans l’émission « De bonne heure et de bonne humeur » de Cyril Jamet.

Olivier, comment allez-vous et que s’est-il passé avec ces fameuses douleurs au ventre, survenues dans l'émission de vendredi dernier, car la production de l’émission est restée évasive ?
Aujourd’hui tout va bien, j’ai fait le nécessaire. J’ai eu un dysfonctionnement de la vésicule biliaire. Elle était hyper dilatée. Le staff médical a eu peur qu’il y ait des complications. Je suis donc sorti du jeu pour aller à l’infirmerie et, finalement, je suis rentré en France une fois la crise terminée pour me faire enlever la vésicule. C’est de la malchance que ce soit arrivé à ce moment précis.

Ce doit être très dur de se faire sortir pour raisons médicales ?
Ca a été terrible. C’est une grosse déception car j’étais respecté par les jaunes et j’aurais pu rester facilement quelques jours de plus. Ce n'est pas de chance, c’est comme ça... Je suis un peu Calimero. Je pense que je me suis fait un peu trop de bile pour mon copain Ludo que j’avais assommé la veille (rires). J’en plaisante mais c’est vraiment pas de chance. J'ai tout fait pour rester. Mais le couperet est donné par le staff médical et l'on ne peut rien y faire.

Gardez-vous quand même de bons souvenirs de cette saison. Quel moment vous a marqué ?
La première épreuve ! Car c’est une tuerie. Personne ne se connait et tout le monde donne tout ce qu’il a. A la fin, nous étions tous fiers parce qu’on a donné tout ce qu’on avait même si on a perdu. Cette épreuve a duré très longtemps. On a saigné, on s’est brûlé, on s’est roulé dans la boue, je ne suis pas maso mais il y avait une vraie cohésion d’équipe, assez remarquable.

Et votre pire souvenir ?
C’est bien évidemment ma sortie parce qu’après être passé à l’infirmerie, je pensais pouvoir revenir au camp. Mais, en fait, je ne rentre pas à nouveau dans l’émission sur décision médicale. Ca a été très difficile...

Commentaires

Newsletter

Ephéméride

29 juin
St Pierre/Paul

Anniversaires du jour

Horoscope

Horoscope avec Horizon Radio
Un site créé par La News Company